Notes   [ + ]

1. Et pour cela, on peut parcourir l’excellente biographie de Winock : WINOCK Michel, Clemenceau, Tempus Perrin, Paris, 2013, 568 p.