Posts Tagged ‘Internet’

Soutenance de doctorat

Mercredi, décembre 11th, 2013

Le 10 décembre 2013, j’ai eu la joie de soutenir ma thèse de doctorat à l’Institut des Sciences de la Communication du CNRS (ISCC).

Intitulée « Donner à voir, permettre d’agir. L’invention de l’interactivité graphique et du concept d’utilisateur en informatique et en télécommunications en France (1961-1990) », elle reconstitue l’histoire de l’interactivité en informatique et en télécommunications depuis les années 1960 en tentant de répondre à cette interrogation : comment expliquer la diffusion rapide des outils numériques et dans le même temps la progression exponentielle de leur complexité et de leur puissance de traitement ? Pour le dire autrement, comment complexité technique et simplicité d’usage progressent-elles de concert quand tout semble les opposer ?

A l’issue de la soutenance, le jury m’a décerné la mention très honorable avec les félicitations à l’unanimité ce qui, inutile de le mentionner, m’a fait très plaisir après ces années de dur labeur (pas trop désagréables néanmoins, je vous rassure).

Pour télécharger les trois tomes de la thèse :

Thèse Benjamin Thierry Tome 1
Thèse Benjamin Thierry Tome 2
Thèse Benjamin Thierry Tome 3

Bonne lecture !

Histoire de l’innovation et des TIC [Séminaire]

Mercredi, novembre 7th, 2012
Le séminaire Histoire de l’Innovation et des TIC reprend le 27 novembre pour sa septième saison. Organisé en collaboration avec Paris-Sorbonne, l’ISCC (CNRS) et l’EHESS, il se tiendra alternativement dans ces trois institutions.

Année universitaire 2012/2013

Le séminaire inscrit les technologies de l’information et de la communication dans la longue durée, celle des médias, de la communication, d’une innovation articulant des échelles différentes, du laboratoire aux grandes instances de normalisation, et des acteurs eux aussi très divers (innovateurs, entrepreneurs, grand public, groupes impliqués y compris au sein des gouvernements…). Il permet d’analyser les continuités et ruptures à l’œuvre dans un secteur où se confrontent des cultures professionnelles, des logiques et des rationalités divergentes, concurrentes ou complémentaires et où toute nouvelle technologie semble faire oublier les précédentes au profit d’un présentisme qu’incarne la célébration souvent acritique de l’Internet. Revenir, comme nous avons pu le faire au cours des années précédentes, sur l’histoire du transistor, du Minitel, du GPS, du téléphone ou du télégraphe électrique, analyser la “révolution informatique”, la convergence numérique et la genèse des réseaux, donne au contraire à voir la profondeur des ancrages et la vigueur des dynamiques des imaginaires et des techniques dans les sociétés modernes. Ce séminaire a une forte vocation pédagogique, pour les étudiants en sciences humaines et sociales : celle de leur faire découvrir par la présentation de sources, de méthodologies diverses, de regards sur le patrimoine industriel et numérique, la “fabrique de l’histoire” et des recherches en cours.

 

Les comptes-rendus des séances de l’année universitaire 2011/2012 sont disponibles à l’adresse

http://www.iscc.cnrs.fr/spip.php?rubrique367

 

Les séances ont lieu alternativement

A l’EHESS, 190, avenue de France, 75 013 Paris (salle du conseil B, R -1)

A l’ISCC, 20 rue Berbier-du Mets, 75 013 Paris (salle affichée dans le hall d’entrée)

A la maison de la Recherche, 28 rue Serpente, 75 006 Paris (salle 323)

 

27 novembre 2012 (EHESS, 17.00-19.00)

Introduction : méthodologie, état de l’art, problématiques.

26 février 2013 (ISCC, 17.00-19.00)

Marc Martin, Maître de conférence honoraire de l’Université de Nanterre

« Pour une histoire de la publicité en France ».

26 mars 2013 (EHESS, 17.00-19.00)

Alexandra Bidet, Chargée de recherche CNRS/ CMH (Centre Maurice Halbwachs)

« Une culture du trafic?  Ce que numériser veut dire » (le cas de la téléphonie dans les années 1980-2000).

23 avril 2013 (Serpente, 18.00-20.00)

Gabriele Balbi (Northumbria University)

« Between telegraph and radio. When Marconi Company discovered the « broadcasting option » of his Wireless ».

28 mai 2013 (Serpente, 18.00-20.00)

Pierre Hénon, Professeur EnsadLab, École nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris.
Cécile Welker, doctorante, EnsadLab/ Ircav, Université Sorbonne Nouvelle Paris.
« Émergence de l’image de synthèse 3D »

 

 

Coordonnateurs

Ce séminaire est le résultat de la rencontre de chercheurs appartenant à plusieurs institutions, notamment l’IRICE et le Centre de Recherche en Histoire de l’innovation de Paris Sorbonne, l’EHESS et l’ISCC (Institut des sciences de la communication du CNRS).

Il est coordonné par :

Yves Bouvier, maître de conférences à l’Université de Savoie

Léonard Laborie, chargé de recherche au CNRS

Stéphanie Le Gallic, ATER à l’Université Paris-Sorbonne

Valérie Schafer, chargée de recherche à l’Institut des sciences de la communication du CNRS

Benjamin Thierry, PRAG à l’IUFM Paris-Sorbonne

Larissa Zakharova, maîtresse de conférences à l’EHESS

Des radios de lutte à Internet

Jeudi, octobre 11th, 2012

Publication de l’ouvrage collectif sous la direction de Françoise Blum « Des radios de lutte à Internet. Militantismes médiatiques et numériques » dans lequel nous signons avec Valérie un chapitre intitulé « Des chercheurs en informatique dans les années 1970, entre neutralité et militantisme, utopies et pragmatisme ».

Commander ici

Tables et présentation ici

Le Minitel. L’enfance numérique de la France

Dimanche, juin 3rd, 2012

A l’occasion de la disparition du Minitel, nous publions avec Valérie Le Minitel. L’enfance numérique de la France chez Nuvis.

L’ouvrage est disponible ici et dans toutes les bonnes librairies à partir du 4 juin.

Vous pouvez le commander en version ebook sur le site de l’éditeur.

Le Minitel, l’enfance numérique de la France

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Valérie SCHAFER et Benjamin G. THIERRY

Dans les années 1980, au moment de son apparition, le Minitel est voué à constituer un des principaux vecteurs de « l’information de la société ». Changement de perspectives dans les années 1980 : le Minitel est désormais responsable du retard français dans le développement d’Internet et symbolise la ringardise de la « France du monopole des télécommunications ». Née sous les auspices de la modernité triomphante, comment expliquer que la télématique finisse par symboliser les archaïsmes d’une société française à la traîne de la technologie ?
Le 30 juin 2012, le Minitel et le réseau Transpac qui le supportait disparaissent. Après trente ans d’une relatio n pa ssionnée avec les Français, il s’agit maintenant de construire une histoire qui dépasse la consécration, les anathèmes et la simple mise en valeur des ruptures entre télématique et Internet. C’est la place globale de la « little french box » dans l’histoire de la communication qu’il faut apprécier.
Ce livre a donc pour vocation d’inscrire ces réflexions dans la longue durée. En amont d’une part, en pensant la convergence dans les années 1960 entre informatique et télécommunications, le rattrapage téléphonique français, la politique et les stratégies de la puissante Administration des Télécommunications.  En aval ensuite, en montrant que les questions de gouvernance, les controverses sociotechniques, la fin supposée de la « civilisation du papier », la traçabilité ou encore l’anonymat ne naissent pas avec Internet.
Ce livre éclaire les problématiques qui ont traversé trente années d’existence du Minitel. Dispositif sociotechnique, expérimentations, modèles économiques, controverses et enjeux, acculturation des Français aux usages télématiques, passage du Minitel à Internet : cette histoire invite à réévaluer le rôle de cette petite boîte beige, qui constitue une exception française dans le paysage mondial des technologies de l’information et de la communication.

Journée d’étude Histoire d’Internet / Internet dans l’histoire

Lundi, avril 23rd, 2012

Je suis convié à prendre la parole lors d’une journée d’étude organisée dans le sillage du numéro spécial du Temps des Médias intitulé « Histoire de l’Internet, Internet dans l’histoire ».

Le programme de la journée :

Journée d’étude « Histoire de l’Internet/Internet dans l’histoire (Le Temps des Médias) », INA, 21 mai 2012

LUNDI 21 MAI 2012

13.30- 18.30

Histoire de l’Internet/Internet dans l’histoire

A l’occasion de la sortie du numéro 18 du Temps des Médias, « Histoire de l’Internet, Internet dans l’histoire », coordonné par Jérôme Bourdon et Valérie Schafer, le lundi 21 mai 2012 se tiendra à l’INA (83 rue Patay, 75 013 PARIS), une journée d’étude permettant d’aborder la question des enjeux et sources de l’histoire de l’Internet.

13.30 Introduction de Christian Delporte (Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Versailles Saint-Quentin et et directeur de la revue Le Temps des Médias)

13.40-14.00 Internet dans l’histoire/Histoire de l’Internet par Jérôme Bourdon (Université de Tel-Aviv et Centre de Sociologie de l’Innovation de l’Ecole des Mines de Paris)

14.10-15.15 Table ronde 1 : Approches croisées animée par Claire Blandin (Maître de conférences en histoire contemporaine, Secrétaire de rédaction du Temps des médias, UPEC (CRHEC) et Centre d’histoire de Sciences Po)

avec

Anne-Claude Ambroise-Rendu (Maître de conférences à l’université de Paris-X- Nanterre, co-rédactrice en chef du Temps des Médias avec Isabelle Veyrat-Masson)

Julie Denouël (Maître de conférences en sciences du langage, Praxiling, Université Montpellier 3 – CNRS)

Cécile Méadel (Professeur au Centre de Sociologie de l’Innovation de l’Ecole des Mines de Paris)

Benjamin Thierry (PRCE Paris Sorbonne, IUFM de Paris, Centre de Recherche en Histoire de l’Innovation)

15.20-15.35 Discussion

Pause

15.50-16.10 Présentation du Dépôt légal du Web et du DL Web INA par Claude Mussou (Responsable du service du Dépôt Légal du web dans la Direction des collections à l’Ina)

16.15-17.20 Table ronde 2 : Quelles archives pour l’histoire de l’Internet ?, animée par Valérie Schafer, chargée de recherche à l’Institut des sciences de la communication du CNRS

avec

Alexandre Hocquet (Professeur des Universités, Université de Lorraine, Centre Alexandre Koyré)

Louise Merzeau (Maître de conférences HDR en Sciences de l’information et de la communication à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense)

Ignacio Siles (Doctorant, Northwestern University)

Jérôme Thièvre (Ingénieur R&D au service du Dépôt Légal du web dans la Direction des collections à l’Ina).

17.25-17.40 Discussion

17.40-18.10 Conférence de conclusion : “L’historien et Internet” par Philippe Rygiel (Maitre de conférences, Paris 1)

18.10 Discussion générale

Entrée libre (n’hésitez pas toutefois à nous faire part de votre venue par voie électronique) .

Pour tous renseignements : Jérôme Bourdon ou Valérie Schafer

Séminaire histoire de l’internet

Mercredi, novembre 9th, 2011

Le 23 novembre à l’ISCC se tiendra la première séance de HINT que j’aurai la joie de conclure.

Le programme de la séance :

 

HINT (Histoires de l’internet)

organisée par Valérie Schafer (ISCC) et Fanny Georges (Université Paris 3)

dans le cadre du pôle Gouvernance et usages de l’Internet de l’ISCC

aura pour thème

Histoires d’Usenet et d’Internet avant le web.

Nous aurons le plaisir d’accueillir, le mercredi 23 novembre 2011

Camille Paloque-Berges,

Docteure en Sciences de l’Information et de la Communication,

PRCE à l’IUT de Belfort-Montbéliard, Université de Franche-Comté

pour une intervention intitulée

« Modes d’emploi de l’Internet avant le web : entre pédagogie et folklore ».

Louis-Jean Teitelbaum,

Designer interactif, il a travaillé sur l’histoire et la sociologie des interfaces graphiques à Télécom ParisTech

pour une intervention intitulée

« La fenêtre sur l’extérieur : les interfaces d’internet avant le web »

ainsi que Yves Devillers et Michel Fingerhut en qualité de grands témoins.

Yves Devillers a été un pionnier dans les années 1980 de l’arrivée d’Internet et de ses services à l’INRIA et en France.

Il a contribué à la création de Fnet, un des premiers fournisseurs d’accès associatif à Internet en France.

Michel Fingerhut a été comme Yves Devillers un utilisateur et expert précoce de l’Internet.

Responsable informatique de 1986 à 1995 à l’Ircam, il a participé à l’arrivée d’Internet au sein de cet Institut.

 

Benjamin Thierry (PRCE Paris Sorbonne, Centre de Recherche en Histoire de l’Innovation) conclura la séance.

 

La séance aura lieu à

L’Institut des sciences de la communication du CNRS

20 rue Berbier-du-Mets,

75013 PARIS (métro Gobelins)

http://www.iscc.cnrs.fr/

de 14.00 à 17.00

Elle est ouverte à tous, sur simple inscription par messagerie électronique auprès des coordinatrices.

Prochaines séances:

14 décembre 2011, 14.00-17.00, Histoires de jeux

Intervenants : Alexis Blanchet  (IRCAV, Univ. Paris 3), Mathieu Triclot (IUT Belfort-Montbéliard), Philippe Bayle (Ubi Soft)

25 janvier 2012, 16.00-19.00, Histoires de FAI

Intervenants : Francesca Musiani (Mines Paris-Tech), Willy Duhen (LID2MS, Aix-Marseille Université) (autres intervenants en cours de confirmation)

21 mars 2012, 14.00-17.00, Histoires de rencontres

Intervenants: Julie Denouël (ITIC/Praxiling Univ. Montpellier 3), Fred Paillier (CSRPC /ROMA Univ. Grenoble II), Mélanie Gourarier (LAS/EHESS)

 

Coordination:

Valérie Schafer, ISCC.

Fanny Georges, CIM, Univ. Paris 3.

 

Le programme des séances suivantes.

 

Les usages militants de la technique

Jeudi, mars 12th, 2009

Avec Valérie Schafer (spécialiste de l’histoire des réseaux), nous participons demain au colloque

Usages militants de la technique

organisé par le Centre d’Histoire Sociale du XXe siècle.

Nous présenterons une intervention intitulée

Les chercheurs en informatique dans les années 1970, entre neutralité et militantisme, utopies et pragmatisme. Le cas du réseau Cyclades et de l’ergonomie de l’informatique à l’Inria.

Vous pouvez trouver le programme ici.

Avant Internet

Samedi, janvier 10th, 2009

J’ai le plaisir de présider mercredi 14 janvier 2009 à l’AHTI la conférence intitulée

Avant Internet, le monde existait !

Présentation de l’AHTI et programme :

Tout ou presque a été dit et écrit sur l’histoire d’Internet. Cette histoire, pour connue qu’elle soit, ne doit pas faire oublier tous les projets et espoirs qui ont ponctué la vie des télécommunications et de l’informatique avant Internet tel qu’on le connaît aujourd’hui. Peut on encore parler de téléinformatique, de télématique, de vidéomatique ?

L’AHTI propose de passer en revue quelques visions, projets ou initiatives des années 1970/1980, qui peuvent être considérées comme prémonitoires des usages d’aujourd’hui. Ces visions antérieures à Internet portaient sur des idées novatrices, comme l’informatique pour tous, l’interactivité des utilisateurs finals, la messagerie de l’écrit et de l’image, les banques de données multimédias (texte, images, musique et video).. Beaucoup de ces projets peuvent aujourd’hui paraître naïfs ou utopiques. Certains étaient irréalistes, compte tenu de la technologie de l’époque. Quelques-uns ont eu un véritable succès industriel ou commercial. D’autres en sont restés à une maquette ou à des prototypes dispendieux. Tous ont contribué au mûrissement des idées.

L’AHTI propose de traiter ces divers sujets avec l’approche suivante:

- une brève description du projet, avec son cycle de vie, les réalisations effectuées, les résultats obtenus ;

- ce que l’Internet d’aujourd’hui réalise par rapport aux objectifs du projet de l’époque ;

- le projet a-t-il contribué au développement ultérieur ? est-on passé de l’utopie à la réalité ?
Le sujet sera abordé de ces divers points de vue au cours de deux séances :

-  l’ ouverture des systèmes et des réseaux, la convergence (voix, données, vidéo)

-  les échanges interpersonnels et les services interactifs de masse
Les réunions ont été préparées par Philippe Picard

 

Première séance : Ouverture des systèmes et convergence

Présidence : Benjamin Thierry, Historien à l’Université Paris-Sorbonne

Le réseau universel voix, données, mages : le RNIS et l’ATM

Jean-Noël Méreur, ancien directeur au CNET Lannion

L’interconnexion des systèmes hétérogènes : l’OSI (Open System Intrconnexion)

Michel Elie, ancien architecte des réseaux au groupe Bull

L’échange de documents mutimédias : l’ODA (Open Documents Architecture)

Léon Surleau, ancien directeur de projet à Bull

Les banques de données scientifiques : le projet Euronet

Jean-Yves Gresser, ancien directeur de projet au ministère de l’Industrie

La séance aura lieu le mercredi 14 janvier 2009 de 17h à 19h30  dans l’amphi Rubis…à Télécom ParisTech (ex ENST), 46 rue Barrault, Paris 13°