Archive for novembre, 2011

Le mariage de raison du musée d’art et du Web

Mardi, novembre 22nd, 2011

Dans le dernier numéro d’Hermès (n°61), nous publions avec Valérie Schafer

« Le mariage de raison du musée d’art et du Web »

Ce numéro porte sur les musées au prisme de la communication.

Présentation du numéro

Jusqu’aux années 1950, le musée faisait partie des institutions culturelles établies, s’inscrivant dans l’héritage du XIXe siècle et la tradition des collectionneurs. Avec la démocratisation et le développement des industries culturelles, la situation a radicalement changé, comme en témoignent le nombre, le rôle et la visibilité de ces établissements. Dépassant les missions de conservation et de connaissance savante, la communication en direction du grand public a remis en jeu la dynamique du musée, pour en faire aujourd’hui une institution phare, rayonnant sur la cité.

Le musée, comme univers symbolique de premier plan, est désormais un prisme où se réfractent les grandes controverses. On y discerne les débats qui animent la culture sur les choix esthétiques, le sens de l’histoire, la mémoire et les processus de patrimonialisation, sur les rapports et les conflits interculturels, comme sur les mutations scientifiques et techniques. Quels sont les enjeux, les dynamiques, les dérives qui sous-tendent cet essor sans précédent ?

Ce numéro de la revue Hermès s’intéresse à ces transformations de l’institution muséale, entre la culture, la politique, la communication, les sciences et la société. Gardant à l’esprit les innovations et succès contemporains que sont, entre autres, le Louvre, le Centre Pompidou, le Muséum national d’Histoire naturelle, le Musée du Quai Branly, la Tate Modern, le MoMA, le Capital Museum de Pékin, leMuseo Nacional de Antropología de Mexico, ce dossier propose un panorama pluriel et transversal sur cette institution emblématique. Le musée, fait de culture total, sélectionne, légitime, donne à voir et à savoir au public et multiplie les traces que notre époque léguera aux générations futures.

Sommaire

Monique Veaute
Avant-propos – Éloge de la diversité

Paul Rasse et Yves Girault
Introduction

I. Les transformations de l’institution

Dominique Poulot
Le temps des musées et le temps du patrimoine

André Desvallées et François Mairesse
L’organisation des musées : une évolution difficile

Jean Davallon
Le pouvoir sémiotique de l’espace

Serge Chaumier
Les écritures de l’exposition

Jacqueline Eidelman et Anne Jonchery
Sociologie de la démocratisation des musées

Annie Van-Praët
L’image du musée dans le cinéma de fiction (encadré)

Succès universel de l’institution muséale et des grandes expositions blockbuster

II. Les enjeux esthétiques du musée dans le jeu de l’art contemporain

Boris Groys
Le musée pour l’installation d’art contemporain

Paul Rasse
Le musée protagoniste de l’art contemporain

Christine Bernier
L’art contemporain, Internet et le musée

Joseph R. Moukarzel
Du musée-écrin au musée-objet

Patrick Barrer
Des foires-musées aux musées du marché (encadré)

Bernard de Montferrand
Les FRAC : une autre manière de rendre la culture accessible (encadré)

Valérie Schafer et Benjamin Thierry
Le mariage de raison du musée d’art et du Web (encadré)

Brigitte Chapelain
De nouvelles médiations numériques au service de la culture augmentée (encadré)

III. Le musée de société, débats sur les cultures du monde

Michel Côté
Les musées de société : le point de bascule

Pascal Griset et Léonard Laborie
D’entreprise ou de société ? Deux opérateurs « historiques » et leurs musées, EDF et Orange

Patrice de la Broise
La muséologie au défi d’une patrimonialisation post-industrielle

Nancy L. Green
Construire une collection, représenter l’immigration : la Cité nationale de l’Histoire de l’immigration

Marie-Sylvie Poli et Linda Idjéraoui-Ravez
Des musées et des expositions dans le débat sur l’immigration en France

Peter Brown
Les musées du Pacifique : un autre regard sur le monde (encadré)

Fabienne Galangau-Quérat, Anne Nivart et Anne Jonchery
Les musées en Namibie au cœur d’une société en mutation

Pascal Dayez-Burgeon
Un musée subliminal : le Musée africain de Tervuren (encadré)

IV. Entre vulgarisation et débat public, les stratégies des musées de science en question

Yves Girault et Grégoire Molinatti
Comment les musées et centres de sciences s’exposent aux controverses socioscientifiques

Joëlle Le Marec
L’environnement et la participation au musée : différentes expressions culturelles des sciences

María Isabel Orellana Rivera
Science, contexte politique et musées en Amérique latine

Claudie Haigneré
Les enjeux de la création d’Universcience (entretien)

Morgan Meyer et Peter Schüßler
Le laboratoire « en verre » : exposer la science en action au musée (encadré)

Francine Boillot
L’interaction sociale des musées des sciences de la vie : une mission amnésique ou impossible ? (encadré)

Giacomo Giacobini, Cristina Cilli et Giancarla Malerba
Que faire des musées de savants ? Le défi du Musée d’Anatomie de Turin

Postface

Dominique Wolton
Les musées. Trois questions

Varia

Jean-Paul Lafrance
La révolution peut-elle être gazouillée ?

Lina Zakhour
Printemps arabe : de l’imaginaire au réel

Hommage

Paul Baran (1926-2011)
(par Marcin Sobieszczanski)

Lectures

Éric Dacheux (dir.), Vivre ensemble aujourd’hui. Le lien social dans les démocraties pluriculturelles, Paris, L’Harmattan, 2010.
(par Anne-Marie Laulan)

François Dosse, Pierre Nora, homo historicus, Paris, Perrin, 2011.
(par Thierry Paquot)

Nathan Ensmenger, The Computer Boys Take Over. Computers, Programmers and the Politics of Technical Expertise, Cambridge, Londres, The MIT Press, 2010.
(par Valérie Schafer)

Brigitte Munier, Robots. Le mythe du Golem et la peur des machines, Paris, La Différence, 2011.
(par Édouard Kleinpeter)

Daniel Ventre (dir.), Cyberguerre et guerre de l’information. Stratégies, règles, enjeux, Paris, Lavoisier, 2010.
(par Jacques Perriault)

Romain Badouard, « Les TIC au secours de la démocratie européenne », Séminaire Histoire de l’innovation et des TIC, Paris, 22 novembre 2011

Dimanche, novembre 20th, 2011

Dans le cadre de la reprise de notre séminaire sur l’histoire des TIC, nous recevons le mardi 22 novembre 2011, de 17.00 à 19.00, notre collègue Romain Badouard, ATER à l’UTC (Université de Technologie de Compiègne), pour une intervention intitulée :

Gouverner dans la « société de l’information » : les TIC au secours de la démocratie européenne.

Le séminaire est organisé en alternance au Centre de recherche en histoire de l’innovation de Paris-Sorbonne, à l’EHESS et à l’Institut des sciences de la communication du CNRS.

Le séminaire est ouvert à tous sans inscription préalable.

La séance du 22 novembre 2011 se tiendra à l’EHESS, salle 7, 105 bd Raspail, 75006 Paris

Prochaines dates : 13 décembre 2011, 24 janvier, 28 février, 27 mars, 10 avril et 22 mai 2012.

La 2CV contre la belle américaine

Mercredi, novembre 9th, 2011

C’est ainsi que j’ai résumé l’opposition – largement surestimée – entre la télématique et Internet en France lors de la conférence sur les 30 ans du Minitel (voir ici).

Apparemment, l’expression a fait son petit effet comme on peut en juger sur le blog du Master 2 pro Management des Médias de Sciences Po Rennes qui donne un résumé très complet de mon intervention grâce à Morgane Gaulon-Brain que je remercie au passage.

 

Séminaire histoire de l’internet

Mercredi, novembre 9th, 2011

Le 23 novembre à l’ISCC se tiendra la première séance de HINT que j’aurai la joie de conclure.

Le programme de la séance :

 

HINT (Histoires de l’internet)

organisée par Valérie Schafer (ISCC) et Fanny Georges (Université Paris 3)

dans le cadre du pôle Gouvernance et usages de l’Internet de l’ISCC

aura pour thème

Histoires d’Usenet et d’Internet avant le web.

Nous aurons le plaisir d’accueillir, le mercredi 23 novembre 2011

Camille Paloque-Berges,

Docteure en Sciences de l’Information et de la Communication,

PRCE à l’IUT de Belfort-Montbéliard, Université de Franche-Comté

pour une intervention intitulée

« Modes d’emploi de l’Internet avant le web : entre pédagogie et folklore ».

Louis-Jean Teitelbaum,

Designer interactif, il a travaillé sur l’histoire et la sociologie des interfaces graphiques à Télécom ParisTech

pour une intervention intitulée

« La fenêtre sur l’extérieur : les interfaces d’internet avant le web »

ainsi que Yves Devillers et Michel Fingerhut en qualité de grands témoins.

Yves Devillers a été un pionnier dans les années 1980 de l’arrivée d’Internet et de ses services à l’INRIA et en France.

Il a contribué à la création de Fnet, un des premiers fournisseurs d’accès associatif à Internet en France.

Michel Fingerhut a été comme Yves Devillers un utilisateur et expert précoce de l’Internet.

Responsable informatique de 1986 à 1995 à l’Ircam, il a participé à l’arrivée d’Internet au sein de cet Institut.

 

Benjamin Thierry (PRCE Paris Sorbonne, Centre de Recherche en Histoire de l’Innovation) conclura la séance.

 

La séance aura lieu à

L’Institut des sciences de la communication du CNRS

20 rue Berbier-du-Mets,

75013 PARIS (métro Gobelins)

http://www.iscc.cnrs.fr/

de 14.00 à 17.00

Elle est ouverte à tous, sur simple inscription par messagerie électronique auprès des coordinatrices.

Prochaines séances:

14 décembre 2011, 14.00-17.00, Histoires de jeux

Intervenants : Alexis Blanchet  (IRCAV, Univ. Paris 3), Mathieu Triclot (IUT Belfort-Montbéliard), Philippe Bayle (Ubi Soft)

25 janvier 2012, 16.00-19.00, Histoires de FAI

Intervenants : Francesca Musiani (Mines Paris-Tech), Willy Duhen (LID2MS, Aix-Marseille Université) (autres intervenants en cours de confirmation)

21 mars 2012, 14.00-17.00, Histoires de rencontres

Intervenants: Julie Denouël (ITIC/Praxiling Univ. Montpellier 3), Fred Paillier (CSRPC /ROMA Univ. Grenoble II), Mélanie Gourarier (LAS/EHESS)

 

Coordination:

Valérie Schafer, ISCC.

Fanny Georges, CIM, Univ. Paris 3.

 

Le programme des séances suivantes.