Archive for the ‘Evènement scientifique’ Category

Comment le numérique invente ses utilisateurs

Samedi, avril 5th, 2014

Des premières interfaces apparues durant les années 1960 aux tablettes actuelles, en passant par les écrans du vénérable Minitel, le numérique n’a cessé de rendre la frontière entre l’utilisateur et la machine plus aisée à traverser. La diva de plusieurs tonnes emprisonnée dans sa salle climatisée s’est peu à peu transformée en outil du quotidien. Pour réussir ce tour de force, le numérique n’a cessé d’inventer de nouveaux usages, de susciter des manières de faire inédites pour inventer son public. Vous pensez utiliser votre machine ? Et si c’était l’inverse ?

Vidéo de l’intervention disponible ici.

 

Histoire de la communication de l’Inria

Dimanche, mars 30th, 2014

Sortie de l’ouvrage dirigé par Valérie Schafer aux éditions du CNRS, « Information et communication scientifiques à l’heure du numérique » (lien).

S’y trouve un article faisant un état de la communication d’un grand organisme de recherche et de ses évolutions, l’Inria.

Thierry Benjamin, Un demi-siècle de communication scientifique à l’Inria (1967-2013), in Information et communication scientifiques à l’heure du numérique, CNRS Editions, Paris, 2014, pages 125-137.

 

13 minutes sur les interfaces homme-machine

Vendredi, février 7th, 2014

http://www.treizeminutes.fr/13minutes/actu.html

Soutenance de doctorat

Mercredi, décembre 11th, 2013

Le 10 décembre 2013, j’ai eu la joie de soutenir ma thèse de doctorat à l’Institut des Sciences de la Communication du CNRS (ISCC).

Intitulée « Donner à voir, permettre d’agir. L’invention de l’interactivité graphique et du concept d’utilisateur en informatique et en télécommunications en France (1961-1990) », elle reconstitue l’histoire de l’interactivité en informatique et en télécommunications depuis les années 1960 en tentant de répondre à cette interrogation : comment expliquer la diffusion rapide des outils numériques et dans le même temps la progression exponentielle de leur complexité et de leur puissance de traitement ? Pour le dire autrement, comment complexité technique et simplicité d’usage progressent-elles de concert quand tout semble les opposer ?

A l’issue de la soutenance, le jury m’a décerné la mention très honorable avec les félicitations à l’unanimité ce qui, inutile de le mentionner, m’a fait très plaisir après ces années de dur labeur (pas trop désagréables néanmoins, je vous rassure).

Pour télécharger les trois tomes de la thèse :

Thèse Benjamin Thierry Tome 1
Thèse Benjamin Thierry Tome 2
Thèse Benjamin Thierry Tome 3

Bonne lecture !

Qui a inventé Internet (le retour)

Lundi, avril 15th, 2013

Nous étions invités le 28 mars à Mons pour ouvrir le cycle de conférences organisé pour les 175 ans de l’école Polytechnique. Pierre Manneback, qui enseigne l’informatique dans cette vénérable maison fondée par deux français en 1837, nous avait préparé une réception digne de deux ministres. L’hospitalité des collègues belges, la visite du Mundaneum et de l’exposition consacrée à la faculté nous donnent sacrément envie de revenir quand l’occasion se présentera à nouveau. Pour le bicentenaire ?

Histoire de l’innovation et des TIC [Séminaire]

Mercredi, novembre 7th, 2012
Le séminaire Histoire de l’Innovation et des TIC reprend le 27 novembre pour sa septième saison. Organisé en collaboration avec Paris-Sorbonne, l’ISCC (CNRS) et l’EHESS, il se tiendra alternativement dans ces trois institutions.

Année universitaire 2012/2013

Le séminaire inscrit les technologies de l’information et de la communication dans la longue durée, celle des médias, de la communication, d’une innovation articulant des échelles différentes, du laboratoire aux grandes instances de normalisation, et des acteurs eux aussi très divers (innovateurs, entrepreneurs, grand public, groupes impliqués y compris au sein des gouvernements…). Il permet d’analyser les continuités et ruptures à l’œuvre dans un secteur où se confrontent des cultures professionnelles, des logiques et des rationalités divergentes, concurrentes ou complémentaires et où toute nouvelle technologie semble faire oublier les précédentes au profit d’un présentisme qu’incarne la célébration souvent acritique de l’Internet. Revenir, comme nous avons pu le faire au cours des années précédentes, sur l’histoire du transistor, du Minitel, du GPS, du téléphone ou du télégraphe électrique, analyser la “révolution informatique”, la convergence numérique et la genèse des réseaux, donne au contraire à voir la profondeur des ancrages et la vigueur des dynamiques des imaginaires et des techniques dans les sociétés modernes. Ce séminaire a une forte vocation pédagogique, pour les étudiants en sciences humaines et sociales : celle de leur faire découvrir par la présentation de sources, de méthodologies diverses, de regards sur le patrimoine industriel et numérique, la “fabrique de l’histoire” et des recherches en cours.

 

Les comptes-rendus des séances de l’année universitaire 2011/2012 sont disponibles à l’adresse

http://www.iscc.cnrs.fr/spip.php?rubrique367

 

Les séances ont lieu alternativement

A l’EHESS, 190, avenue de France, 75 013 Paris (salle du conseil B, R -1)

A l’ISCC, 20 rue Berbier-du Mets, 75 013 Paris (salle affichée dans le hall d’entrée)

A la maison de la Recherche, 28 rue Serpente, 75 006 Paris (salle 323)

 

27 novembre 2012 (EHESS, 17.00-19.00)

Introduction : méthodologie, état de l’art, problématiques.

26 février 2013 (ISCC, 17.00-19.00)

Marc Martin, Maître de conférence honoraire de l’Université de Nanterre

« Pour une histoire de la publicité en France ».

26 mars 2013 (EHESS, 17.00-19.00)

Alexandra Bidet, Chargée de recherche CNRS/ CMH (Centre Maurice Halbwachs)

« Une culture du trafic?  Ce que numériser veut dire » (le cas de la téléphonie dans les années 1980-2000).

23 avril 2013 (Serpente, 18.00-20.00)

Gabriele Balbi (Northumbria University)

« Between telegraph and radio. When Marconi Company discovered the « broadcasting option » of his Wireless ».

28 mai 2013 (Serpente, 18.00-20.00)

Pierre Hénon, Professeur EnsadLab, École nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris.
Cécile Welker, doctorante, EnsadLab/ Ircav, Université Sorbonne Nouvelle Paris.
« Émergence de l’image de synthèse 3D »

 

 

Coordonnateurs

Ce séminaire est le résultat de la rencontre de chercheurs appartenant à plusieurs institutions, notamment l’IRICE et le Centre de Recherche en Histoire de l’innovation de Paris Sorbonne, l’EHESS et l’ISCC (Institut des sciences de la communication du CNRS).

Il est coordonné par :

Yves Bouvier, maître de conférences à l’Université de Savoie

Léonard Laborie, chargé de recherche au CNRS

Stéphanie Le Gallic, ATER à l’Université Paris-Sorbonne

Valérie Schafer, chargée de recherche à l’Institut des sciences de la communication du CNRS

Benjamin Thierry, PRAG à l’IUFM Paris-Sorbonne

Larissa Zakharova, maîtresse de conférences à l’EHESS

Mais qui a inventé Internet ?

Dimanche, octobre 28th, 2012

Avec Laurent Chemla et Valérie Schafer et en compagnie de Xavier Delaporte et Martin Untersinger de Rue 89 dans Place de la toile, une tentative de réponse apportée à cette épineuse question.

L’émission est disponible ici.

L’article de Rue89 ici.

Des radios de lutte à Internet

Jeudi, octobre 11th, 2012

Publication de l’ouvrage collectif sous la direction de Françoise Blum « Des radios de lutte à Internet. Militantismes médiatiques et numériques » dans lequel nous signons avec Valérie un chapitre intitulé « Des chercheurs en informatique dans les années 1970, entre neutralité et militantisme, utopies et pragmatisme ».

Commander ici

Tables et présentation ici

Les musées, acteurs sur le Web dans la lettre de l’OCIM

Jeudi, juillet 26th, 2012

Avec Noémie Couillard et Valérie Schafer, nous publions dans la lettre de l’OCIM n°142 un article intitulé « Les musées, acteurs sur le Web ».

Voir ici

Le résumé :

Comment l’institution muséale dans son ensemble et dans sa diversité a-t-elle négocié le virage numérique des années 1990-2000 et comment s’adapte-t-elle aujourd’hui aux nouveaux usages (réseaux sociaux, Web 2.0…) de ces outils numériques ? Les réponses apportées par les auteurs à ces interrogations montrent la diversité des situations et ne permettent pas de dégager un modèle bien défini par des musées qui, dans ce domaine, semblent encore assez marqués par l’expérimentation et le pragmatisme.

 

3615 ne répond plus à l’ISCC

Mercredi, juin 13th, 2012
Colloque

36 15 ne répond plus
La fin du Minitel
Vendredi 29 juin 2012, 9h30 à 17h30
Institut des sciences de la communication du CNRS
20 rue Berbier-du-Mets, 75013 Paris
Entrée libre sur inscription à 3615@iscc.cnrs.fr
Le 30 juin 2012, en même temps que le réseau Transpac, s’arrêtera le trafic Minitel. Si ses usages ont été éclipsés par ceux de l’Internet dans la seconde moitié des années 1990, le Minitel a joué un rôle essentiel dans la diffusion sociale des technologies de l’information et de la communication en France. Sa conception technique (notamment le système Télétel), son approche économique (modèle du kiosque), son design et son graphisme, son interface homme/machine, ses messageries, ont construit une approche de « l’industrie de l’information et de la communication », qu’on interrogera de manière interdisciplinaire.
Ce colloque reviendra sur les évolutions, continuités, ruptures entraînées par la pénétration rapide et massive dans le grand public de ce système interactif. Il s’agira de penser son appropriation, ses enjeux et les usages de cette technologie par ses différents acteurs : acteurs des télécommunications, monde professionnel, éditeurs de services, grand public… Si la genèse du Minitel et les premiers usages sont bien connus, il est nécessaire de replacer cette technologie de linformation et de la communication dans le temps long de l’histoire des médias et de l’innovation, des sciences de l’information et de la communication, de l’histoire des entreprises, etc. 

http://www.iscc.cnrs.fr/spip.php?article1602

Programme 

9h > 9h30
Accueil 

9h30 > 9h45
Petite boite, grandes ambitions
Présentation de la journée par Valérie SCHAFER, Chargée de recherche à l’Institut des sciences de la communication du CNRS

9h45 > 10h10
Le temps des convergences
Pascal GRISET, Professeur, Paris-Sorbonne, Irice, CRHI

10h15 > 12h45
Première session : Une technologie « à la française »
Présidence : Muriel LE ROUX, Chargée de recherche au CNRS, IHMC CNRS ENS

Indisciplinés et disciplinés dans les débuts de la télématique
Alain LELU, Professeur en STIC à l’université de Franche-Comté, Laboratoire de sémiotique linguistique didactique et informatique (LASELDI), en délégation à l’ISCC

Le facteur humain dans la télématique, une forme d’ « humanisme technologique »
Benjamin THIERRY, PRCE Paris-Sorbonne, IUFM de l’Académie de Paris ; Centre de recherche en histoire de l’innovation

11h00 > 11h15
Discussion

11h15 > 11h30
Pause café

11h30 > 12h30

Les controverses autour de la télématique en France et en Europe
Thierry VEDEL, Chargé de recherche au CNRS, CEVIPOF

Opportunités manquées
Andrew FEENBERG, Canada Research Chair in Philosophy of Technology, School of Communication, Simon Fraser University at Harbour Centre, Vancouver

Minitel, iMode et iPhone – trois écosystèmes en trois décennies
Marie CARPENTER, Enseignant chercheur à Télécom Ecole de Management, Evry

12h30 > 12h45
Discussion

12h45 > 14h30
Pause déjeuner

14h30 > 14h50
Le Minitel, des débats prémonitoires
Dominique WOLTON, Directeur de l’Institut des sciences de la communication du CNRS

14h50 > 17h00
Deuxième session : La fabrique des usages
Présidence : Benoît LE BLANC, Maître de conférences HDR en Informatique à l’Institut polytechnique de Bordeaux (IPB), Directeur adjoint de l’École nationale supérieure de cognitique de Bordeaux (ENSC)

Les usages sociaux du Minitel
Josianne JOUËT, Professeur, Université Panthéon-Assas Paris II, laboratoire CARISM

Aventure d’une bibliothèque et son catalogue sur Minitel. Le cas de la Villette
Maria WITT, Expert spécialisé en normalisation bibliographique et documentaire

15h40 > 15h55
Pause café

15h55 > 16h40

« Minitel », un innovateur tranquille
Jacques PERRIAULT, Professeur émérite, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Conseiller de l’Institut des sciences de la communication du CNRS

Du Minitel à Internet : ruptures et continuités
Hervé LE CROSNIER, Enseignant chercheur en informatique et sciences de l’information et de la communication à l’Université de Caen, en délégation à l’ISCC

16h40 > 17h00
Discussion

17h00 > 17h20
Conclusion par Patrice CARRÉ, Directeur du département Relations institutionnelles à la Direction des relations avec les collectivités locales France Télécom Orange, Président du Conseil Scientifique de Décider Ensemble

Conception scientifique
Valérie SCHAFER
valerie.schafer@iscc.cnrs.fr
Tél. : 01 58 52 17 43
Communication et Presse
Geneviève HATET-NAJAR
genevieve.hatetnajar@iscc.cnrs.fr
Tél. : 06 30 32 72 03